top of page

Pour l'amour des plantes

La magie du végétale au service des humains

détail du vase florentin
manomètre
Manomètre

Cet appareil nous permet de contrôler la pression vapeur. Nous nous assurons ainsi de toujours distiller à basse pression afin de ne pas brusquer les plantes et les molécules chimiques parfois fragiles.

Vue générale des alambics, distillation d'huiles essentielles et d'hydrolats

Une partie du système de distillation en inox: cuve de l'alambic contenant les plantes(1er plan à droite), au fond le bouilleur générant la vapeur, à droite, une partie du refroidisseur assurant la condensation de l'hydrolat et des huiles essentielles.

 

Par définition, une essence est une sécrétion naturelle élaborée par les végétaux à partir de la photosynthèse en réaction à leur environnement. Elle est stockée dans différents organes suivant les végétaux: écorce, feuilles, fleurs, bois ou encore racine.
 
Certains procédés mécaniques permettent d'extraire cette quintessence des plantes. Il s'agit en particulier de la distillation à la vapeur douce à l'aide d'un alambic. Des poteries (Tepe Gawra près de Mossoul en Irak) ainsi que des textes et des peintures attestent que les débuts de la distillation remontent jusqu'au IX ème millénaire avant JC. Il semble que l'art de la distillation ait été apporté en Occident au temps des croisades, pour être affinée jusqu'à nos jours,  utilisée par la parfumerie, l'alchimie ou la fabrication de l'alcool.
 
Cette technique consiste à faire passer de la vapeur d'eau à travers les plantes, ce qui entraîne les molécules aromatiques. Vapeur et molécules sont ensuite acheminées vers un réfrigérant où l'échange thermique génère une condensation. La vapeur redevient alors liquide appelé condensat. Ce condensat passe dans un vase florentin dans lequel il se divise entre hydrolat et huile essentielle par simple séparation physico-chimique: d'une densité inférieure à celle de l'eau, les molécules aromatiques surnagent . Elles sont ainsi recueillies et mises en flacons. C'est cette essence distillée qu'on nomme huile essentielle.
 
L'hydrolat ou eau florale est le deuxième résultat, il s'agit de l'eau qui a servi à extraire les molécules aromatiques, et qui s'en trouve changée. La vapeur, en passant dans les plantes s'est chargée des principes actifs hydrophiles. Un temps de repos de minimum d'un mois  est alors appliqué, afin que les molécules dissociées par la distillation puissent se réajuster. Nous avons ainsi un deuxième résultat de notre distillation aromatique; tout aussi puissant et chargé en molécules. Cependant, le type de molécules étant différent, l'utilisation n'est pas la même.
 
 

le petit alambic de 50l
Détails de la cuve
Outil de prédilection
matricaire
lavande stoechas
foyer et ballon faits maison
le feu transforme la matière
distillation hélichrise
plantes distillée
Plantes à la sortie de l'alambic à la fin de la distillation.
bottom of page